Les moyens de planifier

Pour planifier efficacement et démocratiquement, les Canadiens ont besoin de plus de contrôle à tous les niveaux de gouvernement que dans un système basé sur le profit.  Cela comprendra :

  • fixer des objectifs clairs, convenus démocratiquement, pour les trois indicateurs verts et sociaux, en identifiant, par la consultation et l'étude, la meilleure façon de les atteindre au niveau pertinent du gouvernement ou de l'entreprise ;
  • fournir, par le biais de la législation ou de l'action gouvernementale, des incitations aux changements que nous envisageons et des alternatives lorsque le changement n'est pas au rendez-vous ;
  • permettre aux Canadiennes et aux Canadiens de demander à leurs gouvernements et à leurs entreprises de rendre compte de leurs actions et collaborer avec les militants de l'environnement et de la justice sociale pour ce faire ;
  • accroître les recettes et les finances publiques en augmentant la fiscalité des riches, les revenus des entités publiques ou en empruntant aux Canadiens ;
  • affecter des fonds suffisants à la protection de l'environnement et à la promotion des objectifs sociaux pour assurer les transformations nécessaires ;
  • travailler avec tous les types d'unités économiques - publiques, coopératives et privées - pour atteindre ces objectifs ;
  • faire en sorte que les industries de biens et services essentiels, en particulier l'industrie ferroviaire, l'internet et les télécommunications à large bande, et les établissements de soins de longue durée, deviennent propriété publique ;
  • nommer une commission publique d'intérêt économique pour identifier d'autres entreprises qui serviraient mieux la société canadienne entre les mains du secteur public, à commencer par les monopoles naturels tels que les transports, les communications, l'énergie et les ressources ;
  • combiner la propriété publique et la démocratie économique ;
  • reconnaître que souvent il n'y a pas de solution miracle et que nous devons combiner des mesures apparemment disparates en un tout cohérent : par exemple, une taxe sur le carbone ou un système de plafonnement et d'échange peuvent tous deux avoir un rôle à jouer dans la réduction des émissions ;
  • en restant ouvert aux idées radicales et passionnantes des mouvements écologistes, socialistes, de justice et autres, ainsi que de l'étranger
  • être prêt à reconnaître que les solutions peuvent nécessiter des essais et des erreurs.

Collaborer pour une nouvelle réflexion ; faire campagne pour le changement

Le changement doit commencer maintenant.  Nous ne pouvons et ne devons pas attendre d'être élus.  Nous lancerons et soutiendrons des campagnes telles que celles en faveur d'un revenu minimum et maximum garanti, d'un audit de la dette des citoyens, du partage du travail, d'une réforme de la fiscalité verte, de plafonds environnementaux fermes, de la suppression des subventions aux pollueurs, du soutien au secteur économique coopératif et de la réduction des dépenses publicitaires inutiles.

Des mesures vertes et sociales pratiques sont développées par un large réseau de penseurs verts innovants à travers la planète.  Nous travaillerons avec eux au niveau de la base, des partis et des gouvernements.

Retourner à la plate-forme


Faites-nous savoir quand vous avez voté afin que nous puissions concentrer
les efforts de nos bénévoles sur les personnes qui n'ont pas encore voté.

Textez le mot "voté" au 647-360-6602 ou envoyez les mots "J'ai voté !" à info@teamdimitri.ca