Le gouvernement doit renflouer les travailleurs du pétrole et non les dirigeants du secteur pétrolier

Montréal, le 20 mars 2020Alors que le gouvernement Trudeau prépare un plan de sauvetage de 15 milliards de dollars du secteur pétrolier et gazier canadien, le candidat à la direction du Parti vert, Dimitri Lascaris, voit une débâcle en devenir.

« Nous sommes sur le point de répéter la même erreur que nous avons commise lors de la crise financière. Ces renflouements sont négociés par des sociétés et ils sont conçus pour aider les sociétés, pas les travailleurs et les communautés », a déclaré Lascaris.

« Ces sociétés demandent des réductions d'impôts, des réductions de redevances, des réductions de prêts, et pour quoi ? La vérité est que nous renflouons cette industrie depuis des années et qu’ils n’ont jamais hésité à licencier des travailleurs. Chaque Canadien et Canadienne verse chaque année plus de 1 600 $ en subventions et autres frais, juste pour maintenir l'industrie pétrolière en vie. Si ces sociétés viennent nous voir maintenant et demandent encore plus d'argent public, cela doit être à nos conditions, pas aux leurs. »

Non seulement les sociétés pétrolières et gazières canadiennes reçoivent des subventions massives, mais elles abusent également des rachats d'actions pour gonfler leurs cours boursiers. En achetant de grandes quantités de leurs propres actions, ils augmentent la demande et font monter le prix des actions. Comme l'économiste canadien William Lazonick l'a expliqué dans le Harvard Business Review, le principal objectif de cet exercice est de bénéficier aux dirigeants, dont la rémunération provient en grande partie des options d'achat d'actions. 

Les sociétés pétrolières et gazières canadiennes, notamment Imperial Oil Ltd., Encana Corp. et Suncor Energy, comptent parmi les plus grands utilisateurs de rachats d'actions. «Les sommes massives que ces sociétés ont utilisées pour les rachats auraient pu les aider à traverser une période financière difficile, au lieu de devoir demander un renflouement au public», a déclaré Lascaris.

Lascaris a souligné plusieurs conditions qui devraient être imposées aux sociétés pétrolières et gazières renflouées, exigeant qu'elles soient tenues de : 

  • Réduire les salaires des cadres supérieurs au moins à 20 fois plus que les salaires des travailleurs ;
  • Verser 10 % des bénéfices nets dans un fonds pour le futur nettoyage des puits, des mines et des pipelines orphelins (coûts de nettoyage pour lesquels le régulateur de l'énergie de l'Alberta a actuellement un déficit entre 50 et 250 milliards de dollars) ;
  • Cesser d'utiliser les rachats d'actions pour gonfler faussement le prix de leurs actions et annuler toutes les options d'achat d'actions existantes pour les administrateurs et les dirigeants ;
  • Modifier les statuts des entreprises afin qu'au moins un tiers du conseil d'administration soit élu par les travailleurs ;
  • S'engager à verser à chaque employé un salaire décent pour la communauté où il travaille et à ne pas recourir à des travailleurs de remplacement en cas de grève ;
  • Dans le cas de renflouements importants, émettez suffisamment d'actions au gouvernement fédéral pour lui donner une participation majoritaire dans la société.

Lascaris a également appelé à une transition immédiate vers les énergies renouvelables. « Toute nouvelle exploration et construction doit cesser. Le gouvernement devrait utiliser sa participation majoritaire dans les entreprises qui reçoivent d'importants renflouements pour les réinventer en tant que leaders dans les énergies renouvelables. Les énergies renouvelables emploient beaucoup plus de travailleurs par dollar de dépenses que les combustibles fossiles, et avec beaucoup moins d'incertitude. »

« C'est l'occasion d'aider les Canadiens moyens. Nous pouvons donner aux gens des emplois, de la stabilité et une solution à la crise climatique, mais nos dirigeants doivent avoir la volonté politique de prendre le contrôle de ces négociations et de renflouer les travailleurs et les communautés, pas les dirigeants d'entreprise. »

 

Affichage 1 réaction

Or sign in with email

    Please check your e-mail for a link to activate your account.