Approbations

«Le plaidoyer juridique de Dimitri, ses reportages d'enquête et ses conférences et commentaires publics prouvent qu'il est prêt à adopter des positions audacieuses et fondées sur des principes pour la paix, l'environnement et les droits de l'homme.

Il est bien connu pour avoir défendu les personnes vulnérables, privées de leurs droits et opprimés, et sa compréhension de la loi comme instrument d'activisme lui a permis de remporter des victoires tangibles pour les causes qu'il défend.

Le mélange de l'écologie et du socialisme démocratique par Dimitri fournit une base passionnante pour l'élaboration d'une nouvelle politique. Je crois qu'en choisissant Dimitri comme chef du Parti vert, nous aiderons le parti à unir les mouvements de jeunesse émergents avec des militants de longue date. »

—Joan Russow, ancien chef du Parti vert du Canada (1997-2001)


«Je connais Dimitri depuis plusieurs années et il m'a impressionné par son intelligence et son engagement.

Dimitri se démarque à une époque où le Canada manque de leadership. Il démontrera que les Verts sont un parti de substance, dirigé par une personne bien parlée, articulée (en français et en anglais) et réfléchie qui comprend le rôle essentiel que notre environnement joue dans la capacité du Canada à maintenir une haute qualité de vie et un économie durable. "

—Don Scott, ancien vice-président du Parti vert du Canada, anglais (2014-2016)


«Je connais Dimitri Lascaris depuis 2015 et j'ai été impressionné par son intégrité personnelle; sa clarté de pensée; sa communication claire et affirmée; et sa compréhension des profonds problèmes et défis environnementaux, économiques, sociaux, démocratiques et internationaux auxquels le Canada est confronté.

La position politique de Dimitri est nourrie de l’esprit des mouvements sociaux actuels. Il ferait non seulement un successeur approprié à la remarquable Elizabeth May, mais il attirerait également des militants sociaux au parti et attirerait l'attention des médias et du public canadien.

Dimitri est très bien placé pour amener le GPC à la prochaine phase de son développement à un moment où des dirigeants ingénieux, courageux et éthiques sont tellement nécessaires pour inspirer les Canadiens à faire face à nos défis locaux, nationaux et mondiaux qui se recoupent. Je suis très heureux de soutenir la candidature de Dimitri à la direction du GPC.»

—Richard Walsh, ancien critique du Cabinet fantôme pour la santé mentale, ancien candidat 2015 (Waterloo)


«Je suis devenu membre de l'équipe de Dimitri parce que je pense que le pays a besoin de quelqu'un avec l'intégrité de Dimitri à la chefferie du Parti vert.  Le Parti vert n'a pas réussi à engager l'attention des Canadiens, comme le montrent nos résultats électoraux. L'énergie, la franchise et la confiance que Dimitri apporte à la politique nous permettront de le faire.  Nous devons être vigoureux afin de communiquer le besoin désespéré de renouvellement culturel et économique essentiel à notre survie à travers les défis multifactoriels du changement climatique. Je suis convaincu que Dimitri peut le faire et le fera.»

—Colin Griffiths, ancien critique du Cabinet fantôme pour science et technologie, ancien candidat 2015 (Pontiac)

Be the first to comment

Please check your e-mail for a link to activate your account.